Grand succès pour la deuxième édition du 2ème Circuit International de Brescia-Montichiari, reconstitution historique-automobile du Premier Grand Prix d’Italie, organisé du 12 au 15 septembre dernier par l’Historic Racing Club Fascia d’Oro di Montichiari avec la Municipalité monteclarense. Plus de soixante équipages qui ont parcouru les rues du circuit historique, le samedi 14, avec des tests d’habileté sur la piste et l’exposition des voitures sur la Piazza Santa Maria et la Piazza Treccani.

Le «spectacle itinérant» a traversé les rues et le centre de Montichiari, ravivant les frissons et les émotions du premier Grand Prix d’Italie. Les fascinantes voitures de sport et de course, construites entre 1920 et 1939, représentaient 18 marques du secteur automobile international (dont l’Alfa Romeo 1750 Gran Sport, une voiture conduite par Tazio Nuvolari et l’Alfa Romeo RL qu’il aperçut derrière le volant. , Bugatti, Amilcar, Lagonda, MG, Alvis, Riley, Itala, Fiat, Lancia, Bianchi, Salmson, Peugeot, Sanford, Hindindtin, Scap, OM et Chiribiri)

«Grande satisfaction pour cet événement avec lequel nous avons voulu valoriser le passé glorieux de Montichiari et de la région de Brescia – commente le président du HRC Fascia d’oro, Emanuele Prignacca – Si tant d’équipages ont choisi de participer à l’événement avec leurs voitures, c’est parce qu’ils croyaient en la valeur historique de notre événement. Pour le succès du circuit, nous tenons à remercier l’administration municipale pour son soutien et sa collaboration ainsi que tous les sponsors qui nous ont permis de terminer la deuxième édition. Le rendez-vous est avec la troisième reconstitution historique du Circuit International, en 2020, pour nous préparer au grand centenaire ».

«Je remercie sincèrement tous les organisateurs du HRC Fascia d’Oro et les sponsors de cet événement – déclare le maire de Montichiari Marco Togni -. Tout a commencé l’année dernière avec le soutien de la junte Fraccaro et cette année de notre part, avec l’espoir qu’à l’avenir il y aura une participation encore plus grande du public. J’applaudis les propriétaires des voitures splendides, que je définis plus que des bijoux de véritables œuvres d’art itinérantes. L’idée de clôturer l’événement par un dîner dans le cadre fascinant du château de Bonoris était également agréable, ce qui a permis aux personnes présentes d’admirer notre ville d’un point de vue très particulier, une autre façon de faire connaître Montichiari même à l’étranger compte tenu de l’origine de les équipages de divers pays ».

Continuez dans le communiqué de presse téléchargeable –> Cliquez ici

Leave a comment